Une ONG amazighe en faveur du boycott du Forum mondial des droits de l’Homme à Marrakech

A dix jours de la tenue du Forum mondial des droits de l’Homme à Marrakech, le président d’une association internationale amazighe s’est prononcé pour le boycott de l’événement. Une position qui n’a cependant, que peu de chances d’être suivie par les autres ONG berbères.

Les associations amazighes sont divisées sur la participation à la 2ème édition du Forum mondial des droits de l’Homme, prévu du 27 au 30 novembre à Marrakech. Le président du Rassemblement mondial amazigh, Rachid Raha, connu pour ses opinions radicales et ses nombreuses polémiques, s’est prononcé pour le boycott de l’événement. Une position qui rejoint celles de l’AMDH, (association proche du parti de l’extrême gauche la Voie démocratique) et la Ligue marocaine de défense des droits de l’Homme, une ancienne émanation du parti socialiste, absorbé par l’USFP, ainsi que le mouvement ATTAC Maroc.

Rachid Raha a défendu sa position, somme toute prévisible, à l’occasion de la tenue d’une conférence organisée à Rabat sur le problème des « Terres Solaliates », expliquant que la population berbère subi des « violations de ses droits de la part de l’Etat marocain ». Il en a profité pour inviter les ONG amazighes à saisir l’opportunité qu’offre le FMDH pour manifester devant le lieux qui abritera les travaux du Forum. Un sit-in de protestation est prévu le 27 novembre.

Un appel qui sera peu suivi

Mais cet appel n’a que peu de chances d’être entendu par les autres intervenants dans la question amazighe. Preuve en est la présence d’associations berbères dans la liste des ONG nationales qui ont pris part à la préparation du Forum. C’est le cas, notamment, de l’Association Rif des droits de l’Homme de Chakib Khyari, l’Association Twiza pour le développement, proche du PAM, et le Réseau Amazigh pour la citoyenneté (Azetta : Route). Cette dernière enseigne, qui regroupe plusieurs ONG, a organisé le 15 novembre à Bouznika une conférence sur les libertés de la société civile au Maroc, sanctionnée par des recommandations mais sans mentionner la question du boycott du Forum de Marrakech.

L’appel de Rachid Raha n’est que l’illustration des désaccords entre l’homme et les autorités marocaines qui remontent à 2008. Cette même année avait été marquée par une scission au sein du Congrès mondial amazigh, accusé par Raha d’être sous contrôle de Rabat. C’est au même moment qu’est né le Rassemblement mondial amazigh, une organisation animée depuis par Raha et quelques kabyles.

Source: Yabiladi

Categorie: Actualités, Maroc Tags: , , , ,

Vous pourriez aimer:

Des billets de banque Amazigh au Maroc ? Des billets de banque Amazigh au Maroc ?
Une statue Amazighe en France Une statue Amazighe en France
Ibn Battuta, l’explorateur amazigh qui a surpassé Marco Polo Ibn Battuta, l’explorateur amazigh qui a surpassé Marco Polo
Guerre du Rif : François Hollande veut mener une enquête Guerre du Rif : François Hollande veut mener une enquête