Mythologie berbère : Agurzil, « dieu de la guerre »

Agurzil berbere gurzil amazigh taureauAgurzil, appelé aussi Gurzil est dans la mythologie berbère le dieu de la guerre, une divinité symbolisé par la tête du taureau, fils d’Ammon. Son symbole a été pris par la reine berbère Dihya (Kahina) dans ses batailles contre les arabes. Il serait né, selon eux, de l’union du « dieu Ammon » avec une vache. Le culte du taureau ou du boeuf est assez ancien chez les Amazighs puisqu’il figure déjà sur les peintures rupestres de la préhistoire. Encore au jour d’aujourd’hui, il symbolise la force et l’impétuosité de la vie : son sang, versé sur le sol, le vivifie et permet d’obtenir de belles récoltes.

Lors de chaque événement majeur, la reine Dihya faisait venir, en guise de représentation de sonagurzil amazigh dieu, une statue géante avec une tête de taureau. Pour ses nombreux combats, une simple tête de taureau, emportée par des hommes de foi, suffisait à rappeler sa suprématie à ses troupes.

En Libye se trouve un temple qui est peut-être dédié à Gurzil — d’où pourrait provenir le nom de la cité. Les divinités guerrières des Berbères étaient Gurzil et Ifri. On retrouve aussi dans la culture méditerranéenne la présence du Minotaure (mi-homme mi-taureau) qui rappel fortement la divinité berbère de la guerre Agurzil (Gurzil).

 

 

Categorie: Amazigh Tags: , , , , , , , , , , , , , , ,

Vous pourriez aimer:

Mythologie et croyances berbères Mythologie et croyances berbères
La reine berbère Kahina ou Dihya ? La reine berbère Kahina ou Dihya ?