Mikhaïl Gorbatchev pas optimiste pour l’avenir du monde

Mikhaïl GorbatchevMikhaïl Gorbatchev n’est pas très optimiste pour l’avenir du monde. Selon lui, la Guerre froide est relancée entre les Etats-Unis et la Russie. Et l’ancien dirigeant de l’Union soviétique craint qu’elle ne dégénère en conflit armé.

« On n’entend que parler de sanctions de l’Amérique et de l’Union européenne contre la Russie. Ont-ils perdu la tête ? », s’est interrogé Mikhaïl Gorbatchev, cité par l’agence Intefax. « L’Amérique s’est égarée dans les profondeurs de la jungle et nous entraîne avec elle », a-t-il ajouté. « Et pour dire franchement les choses, elle (l’Amérique) nous entraîne dans une nouvelle Guerre froide, en essayant ouvertement de suivre son idée géniale de vouloir toujours triompher », a encore critiqué l’ancien leader soviétique. « Où cela va-t-il tous nous mener ? La Guerre froide est déjà déclarée. Et ensuite ? Je ne suis pas en mesure de déclarer avec assurance que la Guerre froide ne va pas tourner à une véritable guerre. J’ai peur qu’ils (les Américains) en prennent le risque ».

En novembre dernier, le père de Perestroïka et de la Glasnost, invité des commémorations du 25e anniversaire de la chute du Mur de Berlin, avait déjà déclaré que le monde était au bord de la Guerre froide, dans une allusion explicite à la situation en Ukraine, où une guerre civile sévit entre rebelles prorusses, soutenus par le Kremlin, et armée ukrainienne, soutenue par les Occidentaux. « On essaie de nous attirer dans une nouvelle Guerre froide. On voit de nouveaux murs. En Ukraine, c’est un fossé énorme qu’ils veulent creuser », avait déclaré l’ancien dirigeant soviétique, âgé de 83 ans. « Eux (les Etats-Unis, ndlr.), ils croient qu’ils ont gagné la Guerre froide. Il n’y a pas eu de vainqueur, tout le monde a gagné », avait-il estimé. « Mais aujourd’hui, ils veulent commencer une nouvelle course aux armements ».

A la suite de l’annexion de la péninsule de Crimée par la Russie et le déclenchement d’un conflit qui a fait plus de 5000 morts depuis avril dans l’est de l’Ukraine, Washington et Bruxelles ont adopté plusieurs séries de sanctions économiques contre Moscou. Mercredi encore, les Etats-Unis ont annoncé de nouvelles sanctions en affirmant que le prix à payer « continuera d’augmenter » si la Russie ne cesse pas de soutenir les séparatistes prorusses en Ukraine. Les ministres européens des Affaires étrangères tiennent jeudi à Bruxelles une réunion extraordinaire pour discuter de l’attitude à adopter envers la Russie après le regain de violences dans l’est de l’Ukraine, et le bombardement de la ville portuaire de Marioupol, qui a fait 30 morts samedi.

Categorie: Actualités, International Tags: , ,

Vous pourriez aimer:

How-to Incorporate a to some Research Paper How-to Incorporate a to some Research Paper
Can You Read Like These Renowned Rate Viewers Can You Read Like These Renowned Rate Viewers
Establish Academic Performance Establish Academic Performance
Just how to Publish a Written Report Summary Just how to Publish a Written Report Summary