Le printemps amazigh à Barcelone

amazighLe 14 juin dernier, l’association Cat-Arrif organisait une journée culturelle pour célébrer le printemps amazigh qui est une ancienne tradition amazighe liée à cette culture et civilisation millénaire, ainsi qu’aux événements tragiques liés à la révolte des amazighs pour leur liberté au nord de l’Afrique.

L’événement qui se déroulait eu lieu au musée de l’histoire et l’immigration de catalogne à Sant Andria de Bésos à la ville de Barcelone. Dirigeait par Mr Joan Anton, et commençait environ 17 H 30 min par un discours du président de l’association Mohamed Amanchichah, ou il parlait de cette célébration dans la culture et les traditions des amazighs, et de la nécessité d’attacher plus à cette culture et cette langue par les habitants amazighs en Espagne, à Barcelone précisément, ou il demandait aux gens qui ont été assistés devant le podium de parler la langue amazighe partout, surtout d’auprès les administrations marocains. Amanchichah parlait en catalane, tamazight et en arabe.

Mr Xavier Bosch i Garcia, directeur du musée de l’histoire et l’immigration de catalane, parlait de son coté, en langue catalane sur la culture amazighe et sa particularité en comparaison avec les autres cultures, ainsi il parlait du printemps amazigh et les événements qui marquent cette tradition, surtout celles de la Kabylie en Algérie en 1980 et 2001.

Ensuite, une conférence était organisée sur place, animée par El Azrak Fikri, qui traitait dans son intervention en langue espagnol, le sujet de la culture et la civilisation amazighe au nord de l’Afrique et son conflit avec la culture importée du Moyen-Orient et renforcé par la religion de l’islam et les régimes arabo-musulmans basés sur les peuples amazighs. Le résultat est l’assassinat des peuples par ces régimes dictatoriaux qui tentent de liquider les amazighes dans leurs propre pays, comme ce qui passait dans le Rif durant une large histoire marquée par une série des tentatives de liquidation de ce peuple amazighe, jusqu’à nos jour (le dernier martyre est Karim Lachqer à Al-Hoceima). Ainsi ce qui passait à la Kabylie, ou le printemps amazigh est lié aux événements tragiques à la raison de l’intervention répressive du régime d’Alger contre la révolte du peuple Kabyle en 1980 et 2001.

Youssef El Moussaoui qui été programmé en tant que conférencier rejoignait le débat plus tard, et parlait pendant une durée de 5 minutes plus ou moins sur la particularité de l’amazighisme dans les espaces de conflit (la Libye, le Rif…), et insistait que la catalogne est un exemple par la lutte amazighe.

Mr Xavier Bosch qui intervenait aussi dans la conférence parlait de la domination de la langue amazighe en catalogne en tant que troisième langue parlante dans cette région après l’espagnol et le catalane. Ainsi il parlait du programme catalo-marocain des échanges culturelles, et indiquait que le gouvernement catalane adoptait un baccalauréat amazigh se commencera à partir de l’année scolaire 2014 / 2015.

Ensuite, un groupe des filles amazighes présentaient certains aspects du mariage traditionnel amazigh, Rifain précisément, et les vestes traditionnelles (Caftan), avec quelques positions de danse et trucs de la célébration de cette fête. Même un groupe des catalane contribuait dans cette journée par une danse en groupe (voir les photos).

Le chanteur Amazigh Bouaâfa Ayawen animait la soirée avec ses chansons amazighes à la fin de cette journée culturelle. Une table de Couscous, de thé et de pâtisserie était préparée pour gouter les gens qui ont été participé à l’événement.

Fikri El Azrak pour afriquinfos.com

Categorie: Actualités, International Tags: , ,

Vous pourriez aimer:

How-to Incorporate a to some Research Paper How-to Incorporate a to some Research Paper
Can You Read Like These Renowned Rate Viewers Can You Read Like These Renowned Rate Viewers
Establish Academic Performance Establish Academic Performance
Just how to Publish a Written Report Summary Just how to Publish a Written Report Summary