Le plus grand bateau solaire au monde est à Nador dans le Rif

Tûranor PlanetSolarLe bateau suisse Tûranor PlanetSolar, considéré comme le plus grand bateau solaire au monde, s’est amarré samedi dans la lagune  de Marchica (Nador), à l’occasion des journées de l’environnement de Marchica,  tenues du 7 au 14 juin.

S’exprimant à cette occasion, le directeur général de l’Agence pour  l’aménagement du site de la lagune de Marchica, Saïd Zarrou, a souligné que  “l’escale du PlanetSolar dans la lagune de Marchica n’est pas un hasard. Il  témoigne de la réussite des chantiers et des efforts déployés et surtout de la  valeur de ce site d’exception”.

A l’issue des vastes chantiers de dépollution de la lagune, auxquels ont  participé les habitants même de la région, la Marchica revit “en transformant  les nuisances en plaisance”, a ajouté M. Zarou, rappelant à cet effet la  transformation des anciennes lagunes d’assainissement de la ville de Nador en  un parc ornithologique et la reconversion de l’ancienne décharge de l’usine de  lavage de minerai de fer du site d’Atalayoun en une Académie de Golf.

Le projet de Marchica qui a vu le jour grâce à la volonté  du Roi  Mohammed VI, n’est “ni un projet immobilier, ni un complexe touristique de  plus, mais une nouvelle manière de voir et de concevoir les choses, un  programme intégré pour le développement durable du grand Nador”, a-t-il dit.

Pour sa part, le directeur général de l’Agence de développement de  l’Oriental, Mohamed Mbarki, a mis l’accent sur l’importance que revêt le projet  d’aménagement de la lagune de Marchica, relevant que ce  projet ne concerne pas uniquement le développement de la lagune, mais aussi de  tout ce qui l’entoure, une tâche qui nécessite beaucoup de travail et d’efforts  de coordination entre les différentes parties concernées.

Le co-fondateur et directeur de PlanetSolar, Pascal Goulpié, a, de son côté,  salué l’engagement du Maroc dans le processus d’exploitation des énergies  renouvelables, signalant la disposition de son équipe à transférer et partager  ses expertises avec l’Agence de Marchica en vue de développer son projet  d’utilisation des énergies solaires.

Le reste des intervenants ont passé en revue les potentialités naturelles  exceptionnelles de la lagune de Marchica et la richesse de son écosystème,  comme ils ont souligné le rôle du projet d’aménagement de la lagune dans le  développement économique et social de la région, la création des richesses, la  valorisation des ressources naturelles, et la protection de la biodiversité de  la lagune.

Le projet de PlanetSolar, qui a vu le jour grâce à une vision prospective de  l’avenir, apporte la preuve que l’énergie solaire est un atout essentiel pour  la maitrise des technologies axées sur le développement humain en totale  harmonie avec les règles fondamentales de la protection de la nature et sa mise  en service du bien être humain, indique un document distribué à cette occasion.

Grâce à la réussite de son premier tour du monde, PlanetSolar est sacré  ambassadeur universel de l’énergie photovoltaïque. Sa mission consiste à  répandre le message de l’efficacité de l’énergie solaire à l’échelle  planétaire, et sensibiliser sur la nécessité de produire une énergie propre qui  pourrait être utilisée dans tous les besoins quotidiens de l’être humain,  ajoute le document.

Source: LNT

Categorie: Actualités, Maroc Tags: , , , , , , , , ,

Vous pourriez aimer:

L’artisanat du Rif [reportage] L’artisanat du Rif [reportage]
Incendie du centre commercial « Le Grand Maghreb » à Nador Incendie du centre commercial « Le Grand Maghreb » à Nador
Des panneaux en Tamazight à Nador Des panneaux en Tamazight à Nador