L’aide Humanitaire n’est pas une solution au developpement durable

afrique-securiteL’activiste togolaise Farida Nabouréma, dans deux déclarations vidéo, s’attaque à l’aide humanitaire en ce que cette aide tente d’apporter des solutions aux conséquences de la pauvreté sans s’attaquer aux causes.

Nabouréma estime que l’aide humanitaire n’est pas à confondre avec une aide au développement. Selon elle la seule aide humanitaire acceptable est celle qui, ponctuelle, intervient en cas de catastrophe telle que les tremblements de terre, les inondations etc…

« On ne développe pas un pays par des œuvres caritatives », affirme Nabouréma. Elle dénonce l’hypocrisie de la plupart des ONG et déclare « quand on veut vraiment aider les gens, on leur donne les moyens de se prendre en charge », et d’ajouter en substance : « On ne soigne pas le cancer avec le paracétamol ».

L’aide Humanitaire n’est pas une solution au developpement durable (1ere Partie)

L’aide Humanitaire n’est pas une solution au developpement durable (2eme Partie)

Categorie: Actualités, International Tags: , , , , , , , , ,

Vous pourriez aimer:

Les ONG en Afrique, un espionnage moderne Les ONG en Afrique, un espionnage moderne
Le combat identitaire Amazigh par l’éducation Le combat identitaire Amazigh par l’éducation