Ibn Battuta, l’explorateur amazigh qui a surpassé Marco Polo

amazigh-ibn-battutaOn connaît peu ou prou de son œuvre. Pourtant, Ibn Battuta est un explorateur qui avait marqué son époque. Natif en 1304 à Tanger, au Maroc, d’une tribu berbère, Ibn Battuta fut un éminent juriste qui, à l’âge de 21 ans, décida d’explorer le monde. C’est lors de son départ pour l’accomplissement du Hadj à la Mecque que l’idée a germé dans sa tête.
Déjà, aller à dos de mulet à la Mecque, située à près de 4 400 km de son patelin, est en soi une aventure. Un film retraçant la vie et l’œuvre d’Ibn Battuta a été projeté mardi à Montréal. Le film Le Voyage d’Ibn Battuta en version originale sous-titre en français, retrace le premier voyage de l’érudit berbère à la Mecque. Au lieu de rallier la Mecque via la mer Rouge, après avoir parcouru le désert égyptien, Ibn Battuta a dû changer d’avis sous la pression de son guide. Il fit alors un détour par Damas, chemin plus sécurisé, où une grande caravane allait démarrer pour le pèlerinage. Le voyageur berbère a déjà 7 000 km au compteur. Après l’accomplissement du Hadj, au lieu de rentrer avec les hadjis en partance vers le Maghreb, le juriste change d’avis et préfère explorer le monde. En 1328, il accomplit un second pèlerinage, en ralliant la Mecque par les côtes sud de la péninsule arabique et l’Afrique orientale. Par la suite, il part en Turquie, traverse l’Asie centrale et arrive à Pékin, avant de revenir aux Maldives. Lors de ce périple long de plusieurs années, Ibn Battuta s’est transformé en chroniqueur en rédigeant un récit de voyage long comme un parchemin. Ses notes de voyage rendent compte de la vie politique et socioéconomique de l’époque, où les guerres étaient le pain quotidien des peuples. Autant dire un précieux document pour les historiens.

Son dernier périple, après son retour au Maroc, a été consacré au Mali et à l’Afrique subsaharienne. Selon les historiens, Ibn Battuta a parcouru plus de 120 000 km et s’est rendu dans une quarantaine de pays à travers le monde (l’Afrique subsaharienne, l’Asie et l’Europe orientale). Ibn Battuta a fait ainsi le triple du parcours de l’explorateur européen Marco Polo, qui avait également bourlingué avant lui, léguant à la postérité une légende fixée dans les livres d’histoire et les bibliothèques.

Source: Liberte Algerie

Categorie: Actualités, Amazigh, Maroc Tags: , ,

Vous pourriez aimer:

Des billets de banque Amazigh au Maroc ? Des billets de banque Amazigh au Maroc ?
Prison du roi numide en Italie Prison du roi numide en Italie
Apple adopte le Tamazight Apple adopte le Tamazight
Une statue Amazighe en France Une statue Amazighe en France