France : ces Nord-africains qui “meurent de froid”

froid france algerienYougourthen Ayad est un homme en colère. Le président de l’association Algériens des deux rives et ses amis (ADRA) vient de lancer un véritable cri de détresse pour interpeller l’opinion publique française et algérienne au sujet de la situation sociale dégradante des ressortissants démunis algériens installés en France. 

“Chaque hiver, nous recensons  plusieurs  personnes de notre communauté qui  meurent de froids ou finissent dans les hôpitaux dans des situations très critiques”, affirme-t-il à Algérie-Focus.com. Cette déclaration se veut être une sonnette d’alarme qu’il n’hésite plus à tirer au regard de la situation dramatique des SDF et mendiants d’origine algérienne qui peuplent plusieurs rues parisiennes. Notre interlocuteur dont l’association active ces dernières années pour organiser des collectes de fonds et de distributions de repas chauds dénoncen aussi l’indifférence généralisée à laquelle sont confrontés ces concitoyens miséreux qui subissent, en plus, les affres de l’exil. “La plupart des nécessiteux que nous rencontrons dans les rues sont des étudiants Algériens venus poursuivre leurs études à Paris et les femmes vivant seules ou abandonnées par leurs époux”, assure Yougourthen Ayad qui regrette ouvertement “l’individualisme” et “l’égoisime” qui commencent à ronger la communauté algérienne établie en France.

Notre jeune interlocuteur éprouve toutes les peines du monde à mobiliser des volontaires ou récolter des dons lorsqu’ADRA met en place une opération caritative. “La communauté Algérienne aime  et chrit l’Algérie à travers son drapeau, mais rarement à travers les valeurs qu’elle incarne à l’image de la solidarité, le partage et l’entraide”, déplore Yougourthen Ayad qui en appelle à un véritable sursaut pour secourir les ressortissants algériens dans le besoin. Des ressortissants ignorés par les consulats algériens et nos diplômates en poste à Paris. “Ces derniers dépensent des sommes faramineuses pour organiser des réceptions luxueuses. Ils refusent de tendre une oreille attentive à des associations comme la nôtre. Nous avons organisé plusieurs rassemblements devant l’ambassade d’Algérie à Paris pour réclamer de la transparence  dans la gestion des fonds publics algériens. Des fonds qu’on peut utiliser pour offrir aussi des repas chauds et des médicaments pour les Algériens dans le besoin à Paris. Mais cette réalité, nos diplomates ne la voit jamais”, s’indigne Yougourthen dont l’association organise en ce moment une grande opération de collecte de denrées alimentaires. Les membres de l’association ADRA se mobilisent devant les supermarchés parisiens et proposent aux clients d’acheter quelques denrées alimentaires non périssables et produits d’hygiène afin de constituer des colis qui seront redistribués par la suite aux plus nécessiteux. C’est dire que ni l’indifférence ni le cynisme n’ont eu raison de l’humanisme de Yougourthen Ayad et ses amis…

Source: Algerie Focus

Categorie: Actualités, International Tags: , , , , , , , ,

Vous pourriez aimer:

Les Nord-Africains de France Les Nord-Africains de France
Peut-on politiser l’Amazigh ? Peut-on politiser l’Amazigh ?