Emeutes raciales aux Etats Unis

usa emeutesLa tension n’a pas baissé à Ferguson (dans le centre des états-Unis), secouée par des émeutes après la mort d’un jeune Noir dans des circonstances controversées. Pis encore, environ 200 personnes, qui se sont rassemblées dans la zone où Michael Brown, 18 ans, a été abattu le 9 août par un policier, bravant l’instauration du couvre-feu, samedi, peu après minuit, ont refusé de se disperser.

Des membres de la police antiémeute lourdement armés, soutenus par des renforts en transport de troupes blindés, ont alors, fait usage de bombes fumigènes en progressant lentement pour disperser les manifestants. Telles que rapportées par les diverses agences, les informations en provenance de Ferguson, font état d’une personne blessée par balle, et de 7 autres qui refusaient de quitter les lieux arrêtées, comme annoncé par le chef de la police de la route chargé du maintien de l’ordre après que la police locale, accusée de brutalité, a été relevée de sa mission. Il a expliqué qu’une personne, apparemment non liée à cette manifestation, avait été blessée par balle, et que des hommes armés avaient fait irruption dans un restaurant. Une voiture de police a également essuyé des tirs. cette situation aux relents d’émeutes raciales, est telle qu’elle a suscité l’intervention d’Obama, au cinquième jour des émeutes, qui a lancé un appel au calme et appelé les forces de l’ordre à la retenue après une cinquième nuit de violences dans la petite ville de Ferguson, dans le Missouri (centre), où un policier blanc a abattu un jeune Noir. Jugeant que la police avait “la responsabilité d’être transparente” sur ce qui s’était exactement passé, il avait ensuite mis en garde contre l’usage excessif de la force contre des manifestations pacifiques par la police, qui était lourdement armée pour la circonstance.

Le gouverneur du Missouri, Jay Nixon, avait, pour sa part, justifié l’instauration du couvre-feu à partir de samedi soir par le souci de “maintenir la paix” et “arriver à la justice” pour que soient établies les circonstances de la mort de Michael Brown. Vendredi soir, la tension est montée d’un cran lorsque trois policiers ont été blessés, alors que des émeutiers pillaient tard dans la nuit quelques magasins, a indiqué la police, qui avait tiré des grenades lacrymogènes et des bombes fumigènes, mais est restée le plus souvent à l’écart. Le chef de la police de la route, chargé du maintien de l’ordre, a toutefois, précisé que le couvre-feu serait maintenu “pacifiquement”. La police locale et la police fédérale (FBI) -dont quelque 40 agents ont été dépêchés à Ferguson- ont lancé une enquête sur ce meurtre, à propos duquel les récits diffèrent. Selon un témoin, Michael Brown, qui allait rendre visite à sa grand-mère et n’était pas armé, marchait dans la rue quand un agent de police s’en est pris à lui et l’a abattu alors qu’il avait les mains en l’air. Selon la police, Michael Brown a été tué après avoir agressé un policier et tenté de lui dérober son arme.

A. R./ Agences

Source: Liberte Algerie

Categorie: Actualités, International Tags: , , ,

Vous pourriez aimer:

How-to Incorporate a to some Research Paper How-to Incorporate a to some Research Paper
Can You Read Like These Renowned Rate Viewers Can You Read Like These Renowned Rate Viewers
Establish Academic Performance Establish Academic Performance
Research Topics in Nursing Research Topics in Nursing