Ebola : qui croire?

virus EbolaLes médias de masse font un battage sur la plus grande épidémie « jamais vue » d’Ebola en Afrique de l’Ouest.

On nous dit que cette terrible maladie, qui provoque des symptômes qui ressemble à des scènes de film d’horreur, se répand aux Etats-Unis. Certains Américains annulent leurs vacances et refusent de s’embarquer dans un avion, pensant qu’ils pourraient y attraper le virus Ebola.

Les gens sont terrorisés par des images horribles, talonnés par la peur d’une mort rapide et terrible, et la peur des avions. Les craintes sont hors de proportion avec la réalité de la menace. Un air de déjà vu ?

Le , les américains ont été soumis à un contrôle psychique à partir d’un traumatisme, « une forme intensive de technique de lavage de cerveau connue sous le nom de coercition , décrit dans un livre de Douglas Rushkoff du même nom. Le contrôle psychique à partir d’un traumatisme, utilise la peur extrême ou la terreur pour façonner le subconscient de ses victimes. C’est une technique très efficace pour amener les gens à se soumettre à l’autorité sans se rendre compte de ce qu’ils font ni pourquoi ils le font.

À l’automne 2001, nous avons été endoctrinés à croire que les musulmans radicaux, en utilisant des avions, l’anthrax, et qui sait quoi d’autre, voulaient et pouvaient tuer un grand nombre d’Américains. Ainsi, les États-Unis sont entrés en guerre contre les pays musulmans, ont persécuté les musulmans du monde entier, mis la Constitution en pièces, jeté des dizaines de milliards de dollars par les fenêtres, et risqué une faillite tant morale que financière.

Depuis lors, la preuve que la peur de l’anthrax du 9/11 était un canular a laissé de nombreux Américains plus tristes mais plus avisés. Aujourd’hui, chaque fois que le et les grands médias commencent à terroriser la population avec une menace avec un grand tapage, les observateurs avertis se demandent: est-ce une menace réelle? Ou juste une autre manipulation ?

Dans une interview exclusive avec Truth Jihad Radio , le Dr Garth Nicolson, un grand expert en maladies émergentes et guerre biologique, a suggéré que la menace d’Ebola a été exagérée en raison de la nature spectaculaire des symptômes. En effet, le Dr Nicolson a suggéré que ce sont précisément ces symptômes spectaculaires, qui apparaissent très rapidement, qui font que l’Ebola est relativement facile à contenir:

« Si vous avez une maladie vicieuse et hautement mortelle comme le virus Ebola, cela attire beaucoup d’attention. Mais vous pouvez immédiatement isoler les patients, et ainsi contenir l’ensemble du processus. «

Une maladie spectaculaire qui attire beaucoup d’attention, mais est incapable de tuer un grand nombre de personnes, est idéal pour les manipulations de l’opinion publique. L’un des principaux indicateurs d’une manipulation est la disproportion entre l’impact massif de l’évènement sur le public et la réalité faible de la menace présumée.

Ce schéma a toujours existé depuis des siècles.

Lire la suite sur reseauinternational.net

Categorie: Actualités, International Tags: , , , ,

Vous pourriez aimer:

Ébola en Afrique de l’ouest Ébola en Afrique de l’ouest