Ces décharges sauvages en Kabylie

décharges sauvages algerieCe nouveau Centre d’enfouissement technique sera livré en juin prochain. C’est le quatrième dans la wilaya de Tizi Ouzou. Le centre d’enfouissement technique (CET) d’ordures ménagères de Boghni, une trentaine de kilomètres au sud de Tizi Ouzou, sera réceptionné au mois de juin prochain. C’est une opportunité pour les communes d’Assi Youcef, Mechtras, Bounouh ainsi que les communes limitrophes relevant des daïras de Maâtkas et des Ouadhias d’éradiquer leurs décharges qui, parfois, s’étendent jusqu’à l’intérieur du Parc national du Djurdjura, pourtant protégé par tout un arsenal de lois. Cette future structure s’inscrit dans le programme d’éradication de décharges sauvages disséminées dans la wilaya. Le directeur de l’environnement Salah Kabèche indiquera que ce CET fait partie des sept autres programmés, dont trois sont déjà opérationnels, à savoir ceux de Draâ El-Mizan, d’Ath Ouacif et de Tizi Ouzou. Implanté au lieudit Ichiouache, à l’entrée nord de la ville de Boghni, ce centre est destiné à recevoir les déchets ménagers de dix communes relevant des daïras précitées. L’enveloppe financière consacrée au projet est de l’ordre de 284 millions DA. Sa capacité est de 500 millions de m3 d’ordures ménagères. “Il est doté d’un casier d’une double couverture géomembrane et géotextile contre les infiltrations de lixiviat, d’un bassin de traitement des rejets liquides secrétés par les déchets sous l’effet de la fermentation, d’un service d’entretien d’engins, d’un poste de contrôle, d’un pont-bascule pour le pesage des ordures et autres équipements d’exploitation”, ajoute la même source. Tout comme les trois CET déjà opérationnels, la gestion de ce nouveau CET sera confiée à un établissement public à caractère commercial et industriel, dénommé EPW Gestion CET. Pour M. Kabèche, ce quatrième CET viendra renforcer la gestion d’un volume de 400 000 t de déchets produits annuellement par la wilaya. étant un volet très important, le responsable de ce secteur annonce que sa direction compte lancer dès janvier 2014 une “expérience pilote” du tri sélectif des déchets séparés selon le type, dans la perspective de sa mise en service dès le mois de juin 2014 au CET d’Oued Falli, banlieue ouest de Tizi Ouzou. Dans le même ordre d’idées, M. Kabèche a fait état également du lancement d’un avis d’appel d’offres pour la réalisation d’un incinérateur d’ordures ménagères au sein du CET d’Oued Falli. En plus, une proposition a été faite par ses services au ministère afin d’inscrire au profit du secteur un projet de déchetterie en vue d’opérer la récupération et la valorisation des déchets d’emballage (papier, carton, plastique), d’autant plus que ces derniers occupent le quart du volume global des ordures ménagères générées par l’ensemble de la wilaya.
En définitive, il faut reconnaître que les efforts fournis et la mise en service de ces infrastructures environnementales réduisent le taux de pollution et d’insalubrité dans les communes et villages de la wilaya. Malheureusement, d’autres CET font l’objet d’oppositions de la part des citoyens au moment où on entend ici et là que des “états généraux” sont organisés justement pour des résolutions à adopter dans le souci d’avoir un environnement sain, car il est déplorable de voir son état alarmant.

Par : Ghilès O

source: Liberte algerie

Categorie: Actualités, Algérie Tags: , , , , , , ,

Vous pourriez aimer:

Tallenge – Can parents examine texting from at  phone  online free Tallenge – Can parents examine texting from at phone online free
La ville sur vos murs avec les papiers peints photo La ville sur vos murs avec les papiers peints photo
Les essentiels beauté pour tous les voyageurs Les essentiels beauté pour tous les voyageurs
Le journal El Watan parle de la pétition Google Translate en Tamazight Le journal El Watan parle de la pétition Google Translate en Tamazight