Centrafrique : « Un Etat indépendant » pour les musulmans au nord du pays

CentrafriqueL’ancien président centrafricain et le leader de la coalition Séléka Michel Djotodia a proclamé un « Etat indépendant » au nord du pays pour assurer la sécurité des musulmans qui sont face à un risque de génocide.
Le premier vice-président de la coalition Séléka Noureddine Adam a publié un communiqué.
« Un Etat indépendant a été fondé sous la présidence de l’ancien président et le leader de Séléka Michel Djotodia, avec la capitale Birao dans la région de Vakaga. Un gouvernement provisoire a été constitué pour notre Etat libre et indépendant » a-t-il dit.

Un gouvernement provisoire dirigé par Djotodia de 12 ministres sera composé et le premier vice-président de la coalition Séléka Noureddine Adam sera nommé ministre d’Etat chargé de la défense et de la sécurité nationale, fait part le texte.

La région de Vakaga à la frontière tchadienne et soudanaise renferme entre autre les villes Birao, Ouanda Djallé et Oundja.

La Centrafrique qui possède une population de 4,5 millions d’habitants, est composée de 50 % par les Chrétiens, de 40 % par les animistes et 10 % par la minorité musulmane. La majorité des musulmans de l’ordre de 450.000 habitent à Birao dans la province de Vakaga au nord du pays.

Les musulmans dispersés à travers la Centrafrique avaient commencé à se déplacer vers Vakaga face aux attaques anti-balaka.

Source: trt.net.tr

Categorie: Actualités, International Tags: , , ,

Vous pourriez aimer:

Au Centrafrique, on coupe les pénis des musulmans Au Centrafrique, on coupe les pénis des musulmans
Beaucoup de morts en Centrafrique Beaucoup de morts en Centrafrique
Après le Mali, la France va intervenir en Centrafrique Après le Mali, la France va intervenir en Centrafrique