Cancer de la peau en Afrique du Nord

cancer peauDepuis quelques années, le cancer de la peau connaît une augmentation inquiétante en Algérie.  L’été rime en général avec vacances, plage et bronzage sous le soleil, la belle vie quoi ! Qui bronze le plus est le passe-temps favori à la plage et certains sont prêts à passer des heures sous un soleil de plomb. Mais cela n’est pas sans conséquences. Depuis quelques années, le cancer de la peau connaît une augmentation inquiétante en Algérie. C’est du moins ce qu’a développé, hier, le professeur Amar Khoudja, chef de service de dermatologie au CHU Mustapha-Pacha, lors de son intervention au Forum de DK News. Le professeur assure que chaque année, les structures hospitalières enregistrent entre 5 et 10 nouveaux cas de mélanomes. Le spécialiste impute cette évolution de la maladie au nouveau mode de vie des Algériens. “Depuis quelques années, nous vivons à l’occidentale. Les Algériens découvrent les vacances et la plage comme cela s’est passé dans les années 1930 en Occident, où le cancer de la peau a connu une forte augmentation”, a encore expliqué le dermatologue. Le professeur a également souligné qu’il y avait plusieurs types de cancer de la peau, mais le plus dangereux est le mélanome qui est une tumeur localisée au niveau des mélanocytes (cellules de la peau responsables de la synthèse de la mélanine). Le Pr Khodja a fait savoir que les mélanomes sont causés, principalement, par une exposition prolongée au soleil, précisant que des prédispositions génétiques sont aussi impliquées dans l’apparition de ces cancers. L’environnement et les régions polluées favorisent également le développement des cancers de la peau, ajoute le spécialiste. Sur le plan du traitement, le Pr Khodja a indiqué que tous les cancers de la peau étaient guérissables à 100% lorsqu’ils sont pris en charge, chirurgicalement, aux stades précoces (1 et 2). Il a encore précisé que les interventions chirurgicales peuvent être effectuées dans le secteur privé, qui dispose de tous les moyens techniques nécessaires à ce type de chirurgie.
Le cancer de la peau reste l’un des cancers les moins connus chez nous. Pour preuve, malgré les campagnes de prévention, les effets indésirables d’une exposition prolongée au soleil ne sont toujours pas “pris au sérieux” par des millions d’estivants, loin de s’imaginer les dégâts incommensurables des rayons solaires. En effet, ces mêmes rayons sont responsables, entre autres, du vieillissement prématuré de la peau, des fameux coups de soleil, à divers degrés, des allergies, des insolations plus ou moins violentes et surtout plus graves, des cancers de la peau. Une forme de cancer peu connue, mais qui continue à progresser parmi la population, puisqu’en Algérie, les données du registre des tumeurs du centre anticancéreux Pierre-et-Marie-Curie (CPMC) révèlent 1 005 cas de cancer de la peau parmi le nombre total des cancers diagnostiqués, qui s’élève à plus de 30 000 cas enregistrés chaque année à l’échelle nationale. Pour éviter tout risque lié au soleil, il est recommandé d’éviter de s’exposer pendant les heures les plus chaudes de la journée, à savoir entre 10h et 16h, lorsque les rayons de soleil sont les plus ardents.

Source : Liberte

Categorie: Actualités, Algérie Tags: , , , ,

Vous pourriez aimer:

Les dangers du téléphone portable (vidéo) Les dangers du téléphone portable (vidéo)